Articles

La CEDEAO favorable à de nouvelles directives pour renforcer la lutte contre le tabac dans la zone ouest-africaine

A la suite des ateliers régionaux de plaidoyers organisés par le Consortium pour la Recherche Economique et Sociale (CRES) à Abidjan en févier 2014 dont l’objet était de proposer un projet de directives à la CEDEAO et l’UEMOA pour une forte taxation des produits du tabac en Afrique de l’Ouest, le comité technique des experts de la CEDEAO, réuni à Ouagadougou (Burkina Faso) vient de donner son accord à l'adoption de ce texte,

La Journée Mondiale sans Tabac au Tchad : Un début de financement de la lutte antitabac par les fonds publics

C’est un fait nouveau  au Tchad: le financement entier de la Journée mondiale sans tabac édition 2014 par le Ministère de la Santé Publique et de la Solidarité Nationale
à travers le Programme Nationale de Lutte contre le Tabac, l’Alcool et les Drogues. La taxation des produits tabagiques est le principal objectif des activistes de lutte contre le tabac.

Journée mondiale sans tabac 2014 : le Sénégal soutient l'augmentation des taxes sur le tabac

Comme chaque année, le 31 mai 2014, le Sénégal a célébré la Journée mondiale sans tabac avec l'OMS et la communauté internationale.  Les risques associés à la consommation de tabac ne sont plus à démontrer et le pays appelle à la mise en œuvre de la loi et des politiques antitabac.

Journée Mondiale sans tabac 2014 : La société civile ivoirienne engagée dans la lutte antitabac fait le point des ses activités

Les données de la prévalence tabagique en Côte d’Ivoire permettent d’estimer à 5 000 le nombre de décès annuels liés au tabagisme dans la tranche des 40 à 70 ans et à 28 milliards de francs CFA le coût de la prise en charge correcte des patients tabagiques dans une structure médicale publique.

Niger - En augmentant fortement la taxe sur les produits du tabac, le Niger donne la priorité à la santé publique

Suite à un plaidoyer et un lobbying actif de la société civile, sous la conduite de l'ONG SOS Tabagisme, le Niger vient de relever de 40% à 45% le prélèvement des droits d’accises sur les produits du tabac. Ce prélèvement atteint maintenant le pafond fixé par la Directive de l'UEMOA, qui fixe la limite supérieure de ces droits à 45%.

Pages